Rediffusion

Pas de mots depuis quelques temps. Pas d’inspiration. Les sujets sont pas toujours là au bon moments ou alors c’est l’inspiration qui n’est pas là quand il faut……. Bref j’ai pas été bavarde.

Mais pour ne pas laisser mon pré dans cet état. Afin de l’animer un peu,

Pour vous, ce soir,

Une rediffusion Sourire : (un copié-collé quoi)

Comme vous le savez, 
je suis totalement fane de la Noiraude. Ces dernières anecdotes dates
de 2001 avec son livre "pas folle de la Noiraude". Depuis ses créateurs
Jean-Louis Fournier et Gilles Gay n’en n’ont pas ressortit. Alors moi ça
me manque, alors histoire de passer le temps avant le jour où elle
reviendra (car j’espère sincèrement qu’elle reviendra) j’en invente. Que
j’écris pas toujours, vu qu’après je les oublis, ou alors j’oublie de
les noter, donc du coup après je les oublis…….Surtout il faut
rajouter que la plupart du temps, c’est dans mon lit que ça m’arrive,
juste avant de m’endormir, alors j’ai pas le courage de prendre un
calepin….. Alors je pense très fort qu’il faut que je m’en rappelle le
lendemain matin, et….ça marche pas forcément, alors du coup j’oublie……. (hein? je l’ai déjà dit?).

Oui je l’avoue aussi, il y a
beaucoup de flemme là dessous…… hum…

Mais celle ci, je m’en souviens. Après la noiraude qui voudrait être un homme (celle ci aussi elle a échappée à mon oublis) :

LA CRISE

– Allo?

– Bonjour Docteur, la Noiraude à l’appareil…

– Bonjour la Noiraude, qu’est ce qui ne va pas encore?

– Docteur, j’ai peur…

– Allons, allons la Noiraude, peur de quoi?


l’autre matin, pendant que Renée installait la trayeuse, que je déteste
toujours, soit dit en passant, elle parlait avec son mari Gilbert, et
elle était très inquiète

– ….


Ils parlaient de la crise. Alors là j’ai eu peur, jpense même que mon
lait a tourné. J’me suis dis, ça y est, ça recommence, la crise de la
vache folle est revenue. Et bien, c’était pas ça Docteur, non! Cette
fois c’est la crise de l’humain!

– Allons allons la Noiraude qu’est ce que vous me racontez là?


Oui Docteur. Gilbert disait a Renée, que c’était la crise. Qu’y avait
la crise partout. Il disait aussi qu’on ne veut plus prêter, que les
gens ont peur, qu’il y a plus de sous…

– ……

– Vous êtes toujours là Docteur?

– hum oui

– Vous avez peur aussi hein?

– ….


C’est ensuite que j’ai eu le plus peur. A un moment Renée pleurait et
disait a Gilbert "qu’est ce qu’on va faire?" .  Ils parlait de vendre
quelques une d’entre nous. Vous vous rendez compte Docteur? Nous vendre
nous! Docteur? Ya plus de sous, c’est vrai?

– hum…..hum (grattement de gorge) oui la Noiraude, c’est vrai…


C’est bien vous les hommes ça! Vous en voulez toujours plus, toujours,
et ce que vous obtenez vous le remplacez vite, toujours plus vite, pour
avoir meilleur, toujours meilleur. Vous en avez jamais assez. Et
maintenant vous dites qu’il y a plus rien? Quand la vache a plus de
lait, elle a plus de lait, inutile de tirer dessus. Oui, car c’est
toujours nous, les vaches qui trinquons.

5 réponses à “Rediffusion

  1. Excellent ! et pour moi une première ! je ne devais pas encore te connaître à ce moment là ! des bisous mouillés (sniff !) tout plein et c\’est quand tu veux n\’est ce pas ?

  2. Excellent ! et pour moi une première ! je ne devais pas encore te connaître à ce moment là ! des bisous mouillés (sniff !) tout plein et c\’est quand tu veux n\’est ce pas ?

  3. Excellent ! et pour moi une première ! je ne devais pas encore te connaître à ce moment là ! des bisous mouillés (sniff !) tout plein et c\’est quand tu veux n\’est ce pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s