Défrichage du pré – La noiraude r’ouvre enfin les portes de son pré

Je ne sais même plus depuis quand je n’suis pas venue…..

(Même chez vous d’ailleurs, ça fait un bout d’temps. )

Ca date de cet été? Oui, c’est ça, juste avant que je joue.

Bref, ça fait un bail. Mon pré est en friche.

Alors je ferai un défrichage en gros,  j’vais pas y passer la nuit non plus. Alors j’aborderai que les 2 sujets essentiels. Le théatre et mon boulot.

Le boulot déjà. Je m’étais arrêté à quelques jobs par intérim,… je crois… c’est ça?

Pffff j’aurais peut être dû me r’lire avant. ça me permettrai de savoir où j’en suis.

Bon, pour faire simple : J’ai arrêté une mission intérim pour aller dans une autre puis je suis retournée dans la première après la fin de la deuxième. Vous me suivez? (mais si j’ia fais simple!) Cette mission qui devait durer jusqu’à fin d’aout voir plus et qui a commencé début juillet, a duré…….1 semaine. 1 semaine pendant laquelle j’avais la magnifique tache de….

Ha mais ça y est ça me revient, ça je vous l’avais dis! Non? Si!!!

J’ai passé une semaine à faire des photocopies et des étiquettes. Wauuuu…… Pour, an bout du compte m’entendre dire qu’ils n’avaient plus besoin de moi la semaine d’après…. Ce qui ne m’a pas attristée le moins du monde, vu le potentiel et l’intérêt de ce job.

hummm Voila, je devais en être là.  C’est ça?

Bon, maintenant, parlons de nouvelles actualités.

Fin juillet, j’ai été contactée par mon agence intérim pour un poste de secrétaire. Une place serait à pourvoir. Je m’attends encore à un entretien, à une chance sur……. d’être retenue, mais j’ai la surprise d’apprendre qu’il n’y a pas d’entretien. L’agence m’envoie suite à la demande de leur client pour une secrétaire qu fera l’affaire.

Je me présente à l’entreprise.  L’entretien est très court. On m’explique juste rapidement quelles seront mes fonctions, mais surtout on veut s’assurer que je suis bien à la recherche d’un cdi. Hein? Bien sur pardi!!! Jusqu’à maintenant les secrétaires n’ont pas souhaité d’embauche, qu’on m’explique.

Hummmm je me dis que ça ne sent pas bon mais j’y vais.

J’ai pris mes fonctions dès le lendemain. Ils me réexpliquent leur besoin d’avoir une secrétaire qui veuille bien rester.

Depuis, j’ai fais ma place. Le boulot me plait. C’est très varié. Je suis bien occupée. Mais j’ai vite compris le pourquoi du comment. Je comprends ces filles qui n’ont pas voulu rester. Il faut supporter une certaine personne. Une personne qui devrait être en retraite depuis 10 ans, qui gérait la boutique avant mais qui ne veut pas la lacher. Une personne pas méchante. Non, pas méchante mais très………. comment dire………… CHIANTE! Je comprends ces filles. Moi je sers les dents et souffle (une fois qu’elle n’est plus sur mon dos). Ma patronne, essaie de me ménager. Elle me dit souvent de « fffffffffffffffffffffffff  » (dit en mimant des gestes pour décompresser).  J’ai donc compris ce qui clochait, et en plus j’ai mené mon enquête. Et effectivement le problème venait bien de là.
 Mais je fais avec. Le boulot me plait. Et le boulot est rare. Et comme je dis, elle est pas méchante. Chiante, mais gentille. Alors, voila. J’ai encore le temps de voir venir. Je suis toujours par intérim. Si l’embauche se fait, ça sera pour novembre. Alors je laisse faire les choses., je verrai bien à ce moment là. Tout peut encore se passer, donc je ne me fais aucun film, pour l’instant je suis toujours en travail précaire, je n’ai toujours pas de vrai boulot. Même si il est vrai que c’est plutot bien parti. Ils sont tous très content de moi et je sens bien qu’ils ne veulent pas que je parte (tu m’étonnes). Donc on verra au moment venu, mais je pense que je ferai monter un peu les enchères pour moi. Ben pourquoi pas hein?

J’ai essayé de faire bref. Ha si j’vous assure!

Le théâtre maintenant. ralala, j’vous ai rien dit alors qu’yen avait à dire. Déjà, notre pièce de cet été, « à tous ceux qui » a été un succès.  On a fait salle comble presque tout les soirs. Le public était conquis. Et nous aussi. Pour ce qui est de la pièce et du jeu, ça je vous l’avais raconté. Mais je n’étais pas revenue pour vous parler de l’après (pour la dernière, c’était des larmes, bien entendu comme à chaques fois).

Nous reprenons tout juste la nouvelle saison. Nous avons pour l’instant eu qu’une séance avec notre metteur en scène pour cette année (avec qui on a déjà travaillé 2 fois), pour découvrir le texte. Nous jouerons « Les historions » de Marion Aubert. En juillet. Pour l’instant pas de distribution de prévue,  ça sera pour décembre. Jusqu’à cette date nous aurons des répétitions, pas toujours hebdomadaire, pour faire de l’improvisation autour du texte et du thème. Sympa, j’aime bien, mais je reste frustrée de ne pas savoir ce que je vais jouée. Surtout que cette pièce regorge de personnages. C’est une pièce complétement loufoque qui part dans tout les sens. Impossible de se faire son idée. Histoire à suivre donc.

Et, LE sujet essentiel arrive. Nous avons rejoué Débrayage (pièce jouée en 2011) l’année passée et 1 fois cette année. Nous avons présenté notre candidature au festival de Saint Louis (ça je vous l’avais dis)

Et nous avons été sélectionné!!!!

Et c’est pour bientot!

Le festival Théatra (festival international de théâtre amateur de Saint louis), se déroulera les 11, 12 et 13 octobre🙂

Nous jouons 2 fois. Voici le lien du programme : http://www.festival-theatra.com/index.php/_minisite2_/display/Programmation?idpage=443&afficheMenuContextuel=true Un festival que je conseil à tout les amoureux du théâtre. Il y a des pass (abordables)  pour la journée ou pour le week end.

Et là, c’est nous : http://www.festival-theatra.com/index.php/_minisite2_/display/Programmation?idpage=443&idmetacontenu=3382

Haaaaa comme j’suis pressée d’y être!!! C’est la 4e fois qu’on y participe. C’était à chaque fois des moments magiques. Et promis, j’vous raconterai!

Et le 26 octobre, nous rejouons cette pièce dans un village par chez nous. La troupe veut arrêter cette pièce, faute de programmation assurée. J’espère tout de même qu’on ait des propositions et que la troupe suive🙂

Voila donc, un résumé (humm j’vous entends tousser d’ici) des sujets essentiels.

J’ai mis l’temps à venir vous l’dire, mais jl’ai fais. Du coup, j’ai pris l’temps pour l’dire.

14 réponses à “Défrichage du pré – La noiraude r’ouvre enfin les portes de son pré

  1. Voilà des nouvelles plaisantes à lire. Je ne cache pa mon plaisir. Tu es bien absente, mais je suis mal placé pour te le reprocher, hein.!! Je vais virer mes blogs, car plus rien n’est comme avant et j’en referai peut-être un seul si des idées me viennent. Merci de ton passage chez moi et de ce billet rassurant et plein d’énergie et d’espoir.
    Bises du viele énergumène qui espère ne pas être chiant…🙂

  2. Hé hé ! les nouvelles se faisaient attendre mais c’était pour la bonne cause ! C’est un plaisir de lire que les « choses » semblent se décanter et la vie te sourire. Tu y mets tellement du tien qu’il ne pouvait en être autrement. Idem pour le théâtre, toute cette passion ne peut que conduire au firmament🙂
    Je t’embrasse ma Noiraude, sois toi, toujours, tu es tellement belle…
    LO

  3. j’ai envie de répondre pffffffffffffffffffffff
    Mais bon, tu le voulais. T’avais ton idée en tête alors…
    Mais essayes de pas tarder à vernir pour causer de tout et de rien. Tu le sais, que c’est toujours un plaisir de te lire🙂
    (je vais voir comme supprimer ton bout de commentaire)
    Jt’embrasse fort aussi!

  4. Voila un billet dynamique , plein d’espoir….Génial…!!
    J’ai tout suivi….Oui Oui !!
    C’est vrai que l’on se presse plus pour raconter sur nos blogs…Sniff Sniff….
    Oui  » Fantine  » monologue de Pierrette Duployet risque d’être ma seule scène du trimestre…Sniff !!
    Continue ma Noiraude avec toujours ton dynamisme !!
    Bisou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s